Oyez, oyez ! Mesdames et Messieurs, je vous demande toute votre attention pour l’avènement d’une toute nouvelle rubrique !
Pour mettre à l’honneur notre boutique et plus particulièrement notre librairie naturaliste, une fois par semaine nous vous présenterons un de nos coups de cœur.

Cette semaine, « Salers, LA vache. » Aux éditions de la Flandonnière – de Catherine Samson et Jacques Raymond – 2015.

20170524_150241

 

« Des cornes, de préférence en lyre, portant comme une star sa robe acajou, la vache salers pose pour l’affiche, d’abord celle d’un territoire, au cœur du Massif central. Mais derrière l’image, il y a des siècles d’histoire et une accélération de celle-ci depuis les années 1950-1960. Pour faire face aux évolutions de l’agriculture, de l’économie, de la société, les éleveurs du berceau se sont retrouvés autour de l’enfant.

La reconquête – collective – n’avait de valeur qu’en mettant haute la barre de la qualité, en appuyant là où on avait un peu délaissé les caractéristiques et les potentiels multiples de la race, en production de viande par exemple. Ceci pour répondre à un choix : vivre de l’élevage salers, en vivre bien financièrement, et avec une qualité de vie recherchée et revendiquée.

La passion-salers n’a pas faibli. Elle est devenue plus réfléchie, plus clairement fondée, plus encadrée. Mais ce sont toujours des femmes et des hommes, « fous furieux » de la vache rouge, qui l’expriment. »

Auteurs : Catherine Samson et Jacques Raymond
Editions de la Flandonnière – 2015

 

 

>> A feuilleter à la Maison de la Pinatelle !